Vos 400 magasins de proximité en 1 clic !

Potager au balcon :

pour un jardin urbain… et antistress !

14 avril 2016

Pas besoin d’avoir un jardin pour faire pousser ses légumes et ses plantes aromatiques ! Et ça, de nombreux urbains l’ont compris puisqu’ils investissent balcons et terrasses pour y installer des potagers suspendus, donnant aux immeubles des allures de Babylone moderne. Comment créer un potager de balcon ? Comment s’adapter à l’orientation ? Quoi planter sur un potager de balcon ? Petit guide pratique et complet.

Comment créer un potager de balcon ?

Avec l’engouement des urbains pour les potagers de balcon, de nombreux fabricants ont créé une grande variété de bacs permettant de faire ses cultures, même en appartement. Sur pied, en escalier, suspendus : plusieurs types de bacs de culture existent, pour répondre à toutes les configurations ; il suffit de choisir ce qui vous correspond !

En outre, un grand nombre de plantes peuvent être mises en pot et posées à même le sol ou sur des supports (tabourets, tables basses, etc.). Il faudra simplement veiller à opter pour des pots poreux : on évite le plastique et la céramique, pour permettre à la terre de respirer. Il existe d’ailleurs des pots souples en géotextile très efficaces pour cet usage.

Notes :
• La configuration idéale pour un potager de balcon est obtenue avec les bacs carrés de 1,2 m par 1,2 m, en particulier quand ces derniers sont décomposés en carrés plus petits de 30 cm de côté.
• Vous pouvez aussi simplement vous installer une table de culture (achetée spécialement pour l’occasion ou récupérée) sur laquelle vous pourrez poser vos pots (idéalement carrés) : vous pourrez ainsi cultiver votre potager de balcon sans avoir à vous baisser !
• Les pots doivent faire au minimum 30 cm de haut, et jusqu’à 40 cm pour les légumes racines et les plantes volumineuses.

Quoi planter dans un potager de terrasse ?

Un peu de tout ! C’est en créant de la biodiversité que vous favoriserez les interactions bénéfiques entre les plantes, certaines éloignant les nuisibles qui en attaquent d’autres, et inversement. Un potager de balcon mise sur la variété pour réussir.

Ainsi, nous vous conseillons au moins la configuration suivante :

• Dans un petit carré de 30 cm de côté, placez 25 plants de radis, en faisant 5 rangées de 5 ;
• Dans le carré d’à côté, placez 9 plants de carottes, en faisant 3 rangées de 3 ;
• Dans le carré d’à côté, plantez 5 salades, une à chaque coin plus une au centre ;
• Dans le dernier carré, placez 9 plants d’oignons, en faisant 3 rangées de 3 ;
• Partez du même principe pour les carrés suivants (3 fraisiers par carré, 4 plants de navet par carré, 1 plant de concombre par carré, etc. Regardez sur les emballages des graines l’espacement idéal et adaptez-le à votre contexte !).

Les tomates peuvent être plantées à part, dans des pots indépendants et posés au sol, de même que les haricots verts par exemple. Et bien sûr, pensez à ajouter dans votre bac potager de balcon quelques plantes aromatiques qui vous feront du bien autant qu’à vos légumes.

Et n’oubliez pas les fraisiers et framboisiers : ils prennent peu de place et font le plaisir des gourmands et gourmandes en apportant leur fraîcheur douce et sucrée dès la fin du printemps… pour peu que vous ayez une exposition adaptée !

Enfin, bien sûr, plantez autant d’aromatiques que vous le voulez sur votre balcon, elles vous permettront d’agrémenter tous vos plats. Pour rappel : la menthe veut de l’ombre tandis que toutes les autres plantes aromatiques veulent du soleil !

Potager de balcon et exposition

Il est évident que l’exposition idéale d’un balcon est le sud : c’est l’exposition qui apporte le plus de soleil sans pour autant atteindre une chaleur excessive. Néanmoins, toutes les expositions peuvent convenir : il faudra simplement adapter les plantations en fonction de l’ensoleillement… et réviser ses attentes.

Ainsi, un balcon au nord sera plus propice aux pommes de terre, navets et autres racines mais pourra aussi donner, dans une moindre mesure, des fraises. En résumé : un balcon à l’ombre, qui n’est jamais ou presque jamais ensoleillé ne pourra pas accueillir de légumes fruits mais pourra donner des racines. Dans ce cas, pour varier les plaisir, misez sur le panais, les rutabagas et autres légumes oubliés !

Les balcons à l’est sont un peu mieux favorisés mais restent dans un contexte d’ensoleillement similaire. Néanmoins, à l’est, le balcon recevra tout de même environ 4h de soleil et pourra donner, dans des proportions certes réduites, des légumes fruits. Pour autant, oubliez les légumes méridionaux tels que les aubergines et les poivrons.

N’oubliez pas qu’un potager de balcon offre l’avantage d’être modulable : certaines plantes font de l’ombre aux autres ! C’est en particulier à exploiter quand le balcon est exposé à l’ouest. Dans ce cas, il faudra par exemple que les laitues et autres salades soient protégées de la lumière directe par des haricots verts ou des tomates par exemple, qui montent en hauteur.
Votre panier
0 €
Votre panier
0 €
Votre carte Casino
Identifiez-vous
Déjà client

Mot de passe oublié ?
Connectez-vous
Nouveau client
En créant un compte sur notre boutique, vous pourrez passer vos commandes plus rapidement, enregistrer plusieurs adresses de livraison, consulter et suivre vos commandes, et plein d'autres choses encore.
Inscrivez-vous
ici Contenu
ici bas
Info